Décor de table….

 

 

J’ai quitté momentanément ma petite véranda-atelier, ma bulle d’oxygène….

Oh, pas pour aller bien loin ! Juste à l’étage en -dessous !

Pour passer à table ? Enfin presque…

Comme le support mesure 240 cm sur 140 cm, j’ai besoin d’un peu plus d’espace.

 

 

 

P1210457.JPG

 

 

Je disais donc que je passais à table …. 

Pour peindre un décor sur une nappe en coton.

 

 

P1210459.JPG

 

 

Six scènes de vie d’une petite chatte tricolore dans la nature.

 

 

P1210458.JPG

 

 

 

P1210460.JPG

 

Quelques esquisses préalables au crayon seront nécessaires avant de passer à la mise en couleurs.

 

 

P1210462.JPG

 

Il reste encore pas mal de coups de pinceaux à donner.

Je vous laisse ici.

Ciao !

 

——————————————————————-

7 décembre 2017.

J’avance doucement dans ma déco…..

…..deux nouvelles scènes de vie apparaissent sur ma nappe en coton.

 

 

 

 

P1210465.JPG

 

 

 

 

P1210467.JPG

 

 

 

 

P1210466.JPG

 

 

La déco va être suspendue quelques jours car je ne pense pas pouvoir y travailler lors du marché de Noël du Karreveld.

 

A bientôt.

 

 

Publicités

Hayden ‘s boat.

 

 

La chambre d’Hayden va connaître quelques rénovations….

Les rêves sont en nous et les nuits doivent être propices à la détente.

 

Je dois peindre un décor pour un rideau de 140 cm sur 170 cm.

Pourquoi ne pas imaginer un bateau qui va prendre le large vers un monde meilleur ?

Hatchi et Bandit seront les messagers du bonheur.

Le Border Collie et le berger australien prennent le voyage à « pleines dents « !

Soyons fous et traversons marées et tempêtes. On verra où le vent nous portera !

 

P1200483.JPG

 

 

 Lilo et Pimprenelle vont prendre place dans le bateau pour se laisser porter par les flots, Hatchi et Bandit accomplissent leur mission.

 

 

P1200482.JPG

                                         Peinture sur tissu.

 

Le bateau d’Hayden va traverser les océans.

En route moussaillons !

 

 

P1200480.JPG

                                                 Peinture sur tissu – 140 cm sur 170 cm.

 

 

Chatons du jour.

 

L’oeil du chat.

                                                    —————————————————-

L’oeil du chat est la porte d’un monde inconnu
Un ovale miroir envahit de réponses
Reflétant tout le jour l’immensité des nues
Puis dans l’obscurité ses rayons audacieux ;

On s’y égare parfois, comme par poésie,
Devant tant de mystère notre coeur hésite :
Est-ce là un reflet divin du paradis,
Ou l’âme de ma vie qui en rêve s’agite ?

Une chose est certaine, il y a un univers
Habité de langueurs et de rêveries fines
À jamais retenu dans ces prisons de verre ;

Car si le chat caché derrière sa paresse
Laisse la nuit trainer ses opales félines
C’est que repose en lui la plus grande sagesse.

 

P1200093.JPG

 

Peinture sur coton.

Coussin 45 cm / 45 cm.

 

 

P1200099.JPG

 

 

 

 

                                       » L’art lave notre âme de la poussière du quotidien. » 

                                                                                   Pablo Picasso

 

 

 

 

 

On lève un coin du rideau ?

 

Si on caressait le tigre du bout des doigts ?

 

P1190527.JPG

 

Avec les pinceaux, tous les rêves sont possibles.

 

 

P1190531.JPG

 

 

Une tigresse qui me signale de ne pas approcher son bébé un peu fougueux…

 

 

P1190541.JPG

 

Vous aurez compris qu’il s’agit du deuxième rideau à anneaux en polyester brun.

Le tigre doit mesurer plus ou moins 120 cm, travaillé à l’acryl au pinceau.

 

 

 

Le roi de la jungle.

 

 

Buongiorno !

 

 

J’ai débuté cette semaine la décoration de trois rideaux occultants à œillets en polyester.

Comme ces derniers temps, les grands félins me tendent la patte, je les apprivoise volontiers.

Le Roi Lion est à l’honneur sur le premier panneau de 175 cm sur 140 cm.

 

P1190506.JPG

 

 

Je travaille comme d’habitude à la peinture acrylique et je trouve ce type de tissu très sympa, il donne un rendu qui me plaît pas mal pour travailler au pinceau plat assez large.

 

 

 

P1190501.JPG

 

Le lion à la crinière sauvage en arrière plan en impose par sa stature. Pour peu, je serais impressionnée de le voir arriver vers moi !

 

P1190504.JPG

 

 

Sonnet pour un Lion

=================

Au sommet d’une colline, au fin fond de l’Afrique
Il règne sur la plaine au pied d’un beau volcan
Le Kilimandjaro, montagne de son rang
Bleue, belle et sacrée, audacieuse et magique

Cet animal Roi, Salomon de la Jungle
Cet animal sans Temple que l’oeil n’a jamais vu
Le Lion est le Sage que le Ciel a déchu
Comme l’Ange blond d’une peinture d’Ingres

Ah béni soit le Lion, animal de légende
Un Ulysse d’Odyssée qui l’arc bande
Pour regagner sa cour, son royaume défendre

O Lion sacré d’Afrique, Le poète c’est toi !
Crinière mélancolique, souffle sacré du Roi !
Cultive ta légende éternelle et sauvage

                       Winston Perez,  2009

 

 

 

P1190503.JPG

Tout spécialement pour Jennifer. 

 

 

Dans l’intimité du paravent…

 

 

Je viens de finir mon petit paravent en bois asiatique.

J’ai poncé légèrement le cadre et l’ai ciré à l’encaustique pour redonner une belle patine à l’ensemble.

 

 

P1180551.JPG

 

 

J’ai tendu mes peintures – tissus sur de fines baguettes de bois et je les ai fixées sur le cadre.

 

 

P1180533.JPG

 

 

Vue d’ensemble des trois premiers panneaux.

 

 

P1180547.JPG

 

J’ai choisi d’alterner Chats et Pandas.

Le Siamois …

et le Birman aux origines asiatiques.

P1180530.JPG

 

 

 »  Une légende répandue, que l’on prête à la romancière Marcelle Adam, est associée au birman. Elle raconte qu’il y a longtemps en Birmanie, dans un temple consacré à une déesse dorée aux yeux de saphir, un vieux prêtre possédait un chat blanc nommé Sinh. Un jour, le temple fut envahi et les ennemis tuèrent le vieux prêtre. Sinh sauta sur la tête de son maître en regardant dans les yeux la statue de la déesse. Ses yeux devinrent alors saphir comme ceux de la déesse et sa fourrure prit une teinte dorée, sauf ses pattes qui restèrent blanches comme la chevelure du vieux prêtre. Quelques jours plus tard, Sinh mourut de chagrin et tous les chats qui vivaient dans le temple subirent la même métamorphose, devenant les premiers chats sacrés de Birmanie.

On raconte que ce chat aurait été dérobé dans le temple de Lao Tsun, en Birmanie et que le premier couple de ces chats aurait été apporté en France sur le yacht d’un milliardaire américain en 1920. Le mâle mourut pendant la traversée, mais la femelle Sita, qui avait été couverte, mit au monde une portée de chatons dont une femelle nommée Poupée de Madalpour.  « 

 

 

 

Quant au panda, il ne reniera pas ses origines liées au continent asiatique.

Ces charmants ursidés nous viennent tout droit de Chine.

 

 

P1180549.JPG

 

Vue d’ensemble des quatre panneaux.

 

 

P1180546.JPG

 

Peinture acrylique sur moire.

Les petits tableaux sur tissu mesurent 23 cm sur 30 cm.

Les panneaux du paravent mesurent 27 cm sur 46 cm.

 

 

 

Chinoiserie, extrait du paravent…

 

Voici un autre tableau qui va orner mon petit paravent chinois…

 

P1180531.JPG

 

Le panda.

—————

Pour faire naître un panda caché dans le feuillage
Tracé d’un trait soyeux l’arrondi du visage
Puis d’un pinceau distrait ni trop fin ni trop large
Ornez la toile blanche de quelques noirs nuages.

 

                     Poème de Alain Hannecart.

 

 

 

Dans l’intimité du paravent.

 

 

 

Dernièrement, j’ai fait une belle découverte en brocante: un petit paravent ancien à quatre panneaux en bois d’acajou.

Je lui trouve un charme fou, assez raffiné avec ses petits barreaux de bois. 

Réflexion faite, j’ai décidé de le garnir de tissu que je vais peindre à l’acryl.

 

P1180514.JPG

 

 

 

Après quelques petites recherches, j’ai trouvé une étoffe qui me paraît pas mal dans un magasin de tissus d’ameublement, de la moire.

Les reflets changeants de ce tissu sont intéressants à exploiter avec ma peinture.

Je découpe quatre morceaux de tissus et je fais un petit ourlet sur les côtés.

Je tendrai ensuite mes morceaux d’étoffe sur des barrettes en bois fixées sur les montants du paravent.

 

 

P1180507.JPG

 

 

 

P1180512.JPG

 

 

Une fois mon ourlet terminé et mon tissu bien repassé, je débute le dessin au crayon.

J’ai opté pour un décor d’inspiration asiatique.

Les premiers paravents sont apparus en Chine il y a très longtemps déjà.

 

 

 

P1180515.JPG

 

 

Les premières touches de couleurs apparaissent…

Des fleurs de cerisier du Japon et un siamois s’imposent.

 

 

P1180517.JPG

 

 

Quelques étapes de l’évolution du premier tableau.

 

 

P1180518.JPG

 

 

 

 

P1180519.JPG

 

 

 

 

P1180521.JPG

                                                               Peinture acrylique sur tissu.

 

 

  Nous poursuivrons l’histoire de notre petit paravent dans les prochains jours.